Présentation de nouvelles façons de protéger notre communauté des comportements abusifs

By Adam Mosseri

10 août 2021

Nous vous présentons aujourd’hui un ensemble de nouvelles fonctionnalités qui visent à protéger les internautes des comportements abusifs sur Instagram :

  • La possibilité de limiter les commentaires et les demandes de messages directs lors des pics d’attention ;
  • Des avertissements plus marqués lorsque des internautes tentent de publier des commentaires potentiellement offensants ;
  • Le déploiement mondial de notre fonctionnalité Mots masqués, qui permet de filtrer les demandes de messages directs offensantes.

Nous avons la responsabilité de nous assurer que tous nos utilisateurs se sentent en sécurité lorsqu’ils naviguent sur Instagram. Les discours haineux et le harcèlement ne sont pas autorisés sur Instagram et seront supprimés dès leur détection. Nous voulons également protéger les internautes des comportements abusifs avant même qu’ils ne les subissent. C’est pourquoi nous prenons constamment en compte les avis des spécialistes et de notre communauté, et nous développons de nouvelles fonctionnalités pour donner aux internautes davantage de contrôle sur leur expérience sur Instagram et les protéger des comportements abusifs.

Limites : empêcher facilement les commentaires et les demandes de messages directs indésirables

Pour protéger les internautes lorsqu’ils subissent ou anticipent un déchaînement de commentaires et de demandes de messages directs offensants, nous vous présentons Limites : une fonctionnalité facile à activer qui masque automatiquement les commentaires et demandes de messages directs qui proviennent d’internautes qui ne vous suivent pas ou qui ne le font que depuis peu.

Nous avons développé cette fonctionnalité, car nous savons que les créateurs et les personnalités publiques connaissent des pics soudains de commentaires et de demandes de messages directs provenant d’internautes qu’ils ne connaissent pas. Dans la plupart des cas, il s’agit d’un afflux de soutien (par exemple, s’ils gagnent en popularité après avoir remporté une médaille olympique). Mais parfois, il s’agit d’un afflux de commentaires ou de messages indésirables. Si vous pensez être dans ce cas (ou que ça s’apprête à vous arriver), vous pouvez activer Limites et l’éviter.

Nos recherches montrent que la plupart des messages négatifs envoyés aux personnalités publiques proviennent d’internautes qui ne les suivent pas, ou qui les suivent depuis peu et qui viennent participer aux critiques groupées sur le moment. Nous avons récemment constaté ce phénomène après la finale de l’Euro 2020, qui a entraîné un pic considérable (et inacceptable) de comportements abusifs et racistes envers des joueurs. Les créateurs nous ont indiqué qu’ils ne voulaient pas désactiver complètement les commentaires et les messages : ils souhaitent continuer d’échanger avec leur communauté et de nouer ces relations. La fonctionnalité Limites vous permet d’échanger avec vos abonnés de longue date, tout en limitant les contacts avec des internautes qui accèdent à votre compte uniquement pour vous cibler.

Limites sera disponible pour tout le monde sur Instagram à partir d’aujourd’hui. Accédez à vos paramètres de confidentialité pour l’activer ou la désactiver à tout moment. Nous étudions également de nouvelles façons de détecter les moments où ces pics de commentaires et de demandes de messages directs surviennent afin de pouvoir vous inviter à activer Limites.

Avertissements plus marqués pour dissuader les auteurs de harcèlement

Un avertissement s’affiche déjà lorsqu’un internaute tente de publier un commentaire potentiellement offensant. En cas de tentatives répétées de publication de commentaires potentiellement offensants, un avertissement encore plus marqué s’affiche, rappelant nos Règles de la communauté et prévenant que le commentaire sera peut-être supprimé ou masqué si l’auteur décide de le publier. Désormais, au lieu d’attendre le deuxième ou le troisième commentaire, nous afficherons ce message plus marqué dès la première fois.

Nous avons constaté que ces avertissements découragent véritablement les internautes de publier des commentaires blessants. Par exemple, au cours de la semaine dernière, nous avons affiché environ un million d’avertissements par jour lorsque des utilisateurs tentaient de publier des commentaires potentiellement offensants. En conséquence, près de la moitié de ces commentaires ont été modifiés ou supprimés par leur auteur en fonction de ces avertissements.

Lutte contre les comportements abusifs dans les demandes de messages directs et les commentaires

Pour protéger les internautes contre les comportements abusifs dans les demandes de messages directs, nous avons récemment annoncé le lancement de la fonctionnalité Mots masqués, qui vous permet de filtrer automatiquement des mots, expressions et emojis offensants, et de les placer dans un dossier masqué que vous n’avez pas besoin d’ouvrir si vous ne le souhaitez pas. Les demandes de messages directs sont également filtrées afin d’éviter tout message indésirable ou de qualité médiocre. Nous avons lancé cette fonctionnalité dans quelques pays au début de l’année et elle sera disponible dans le monde entier à la fin du mois. Nous continuerons d’encourager les comptes possédant un grand nombre d’abonnés à l’utiliser, tant pour les messages de leur messagerie directe que pour ceux qui se trouvent devant la barre des stories.

La liste des mots, des hashtags et des emojis potentiellement offensants qui seront automatiquement filtrés des commentaires a été étendue et sera fréquemment mise à jour. Nous avons récemment ajouté une nouvelle option pour masquer plus de commentaires potentiellement blessants, même s’ils respectent nos règles.

Continuer à lutter contre les comportements abusifs en ligne

Nous espérons que ces nouvelles fonctionnalités protégeront les internautes des contenus abusifs, qu’ils soient racistes, sexistes, homophobes ou de tout autre type. Nous savons qu’il y a encore beaucoup à faire : améliorer nos systèmes afin de rechercher et de supprimer les contenus abusifs plus rapidement, et tenir ceux qui les publient pour responsables. Nous savons aussi que, même si nous nous attachons à faire tout notre possible pour lutter contre la haine sur notre plate-forme, ces problèmes s’inscrivent plus largement dans la société. Nous continuerons d’investir dans des organisations consacrées à la justice et l’équité raciales, et serions ravis de collaborer avec des industries, des gouvernements et des ONG à l’avenir afin d’informer le grand public et de combattre la haine. Cette tâche reste inachevée et nous continuerons de partager des informations sur notre progression.

ARTICLES CONNEXES

Consulter d’autres annonces sur Instagram