Expliquer le fonctionnement d’Instagram

By Adam Mosseri

8 juin 2021

Il est difficile de faire confiance à un outil que l’on ne comprend pas. C’est pourquoi nous souhaitons vous expliquer le fonctionnement d’Instagram. De nombreuses idées reçues circulent et nous avons conscience que nous pouvons en faire davantage pour aider les internautes à comprendre notre mode de fonctionnement. Aujourd’hui, nous partageons le premier article d’une série de publications qui permettra de faire la lumière sur le fonctionnement des technologies qui sous-tendent Instagram et sur leur impact sur l’expérience des utilisateurs. Ce premier article tente d’expliquer comment Instagram détermine les publications à afficher en premier, pourquoi certaines publications obtiennent plus de vues que d’autres et comment Instagram choisit les publications à afficher dans la fonctionnalité Explorer.

Qu’est-ce que « l’algorithme » ?

L’une des principales idées reçues contre lesquelles nous souhaitons lutter concerne « l’Algorithme ». En effet, Instagram ne possède pas d’algorithme unique qui détermine ce que les utilisateurs voient et ne voient pas dans l’application. En réalité, nous utilisons divers algorithmes, classificateurs et processus, chacun jouant un rôle bien précis. Nous voulons vous aider à tirer le meilleur parti du temps que vous passez sur l’application, et selon nous, utiliser la technologie pour personnaliser votre expérience est le meilleur moyen de le faire.

Lors de son lancement en 2010, Instagram n’était qu’un simple fil de photos apparaissant dans l’ordre de leur publication. Toutefois, avec l’augmentation du nombre d’utilisateurs et du nombre de contenus partagés, il n’était plus possible pour les internautes de voir toutes les publications, et encore moins l’ensemble des publications qui les intéressaient. En 2016, les utilisateurs manquaient 70 % des publications de leur fil, et presque la moitié de ces publications venaient de leurs contacts proches. Nous avons donc développé et mis en place un fil qui classe les publications en fonction de vos intérêts.

Chaque partie de l’application (le fil, la fonctionnalité Explorer, les reels) utilise son propre algorithme en fonction de l’utilisation qu’en font les internautes. Les utilisateurs ont tendance à regarder les stories de leurs amis proches, mais dans Explorer, ils souhaitent plutôt découvrir de nouveaux contenus. Nous classons donc les contenus différemment dans chaque partie de l’application en fonction des actions des internautes.

Mode de classement des publications dans le fil et les stories

Avec les années, nous avons appris que les utilisateurs souhaitaient avant tout voir des publications de leurs amis et de leur famille dans le fil et les stories. Le fonctionnement d’un algorithme de classement peut être décomposé en plusieurs étapes, et ce quel que soit l’algorithme.

Pour commencer, il faut définir l’ensemble des contenus à classer. Que ce soit pour le fil ou les stories, cette phase est relativement simple : il s’agit des publications récentes partagées par les personnes que vous suivez. Il existe quelques exceptions, comme les publicités, mais la majorité du contenu que vous voyez est partagé par des personnes que vous suivez.

Ensuite, nous collectons toutes les informations à notre disposition sur le contenu publié, l’utilisateur qui l’a publié et vos préférences. C’est ce que nous appelons des « signaux ». Il en existe des milliers. Différentes informations sont incluses, telles que la date et l’heure de partage d’une publication, si vous utilisez votre téléphone ou votre ordinateur, ou encore la fréquence à laquelle vous aimez des vidéos. Les principaux signaux pour le fil et les stories, classés par ordre d’importance, sont les suivants :

  • Les informations sur la publication. Ces signaux concernent à la fois la popularité d’une publication (c’est-à-dire combien de personnes l’ont aimée) et des informations plus classiques sur le contenu, par exemple sa date de publication, sa durée (s’il s’agit d’une vidéo) ou le lieu auquel il est associé, le cas échéant.
  • Les informations sur l’utilisateur qui a partagé la publication. Ces informations nous aident à estimer à quel point une personne vous intéresse. Elles comprennent des signaux tels que le nombre de fois où vous avez interagi avec cette personne au cours des dernières semaines.
  • Votre activité. Ces données nous aident à identifier les contenus susceptibles de vous intéresser et comprennent notamment le nombre de publications que vous avez aimées.
  • Votre historique d’interaction avec un autre utilisateur. Cela nous aide à savoir à quel point vous êtes intéressé(e) par les publications d’un utilisateur donné. Par exemple, si vous commentez ou non sous chacune de vos publications respectives.

À partir de ces signaux, nous pouvons formuler des prévisions. Il s’agit de suppositions éclairées concernant la probabilité que vous interagissiez avec une publication de différentes façons. Il en existe environ une douzaine. Dans le fil, les cinq interactions que nous étudions le plus en détail sont les suivantes : un arrêt de quelques secondes sur une publication, un commentaire, une mention J’aime, un enregistrement ou la sélection de la photo de profil correspondante. Plus vous êtes susceptible d’effectuer une action sur une publication, plus l’action se voit attribuer un score élevé et plus la publication sera prioritaire dans votre fil. Nous ajoutons et nous supprimons des signaux et des prévisions au fil du temps pour mieux comprendre le type de contenu qui vous intéresse.

Dans certains cas, nous essayons de prendre en compte d’autres considérations. Par exemple, nous nous efforçons de ne pas afficher plusieurs publications partagées par le même internaute à la suite. Autre exemple : les stories « repartagées » depuis le fil. Jusqu’à maintenant, nous attribuions un score moins élevé à ces stories, car nous entendions sans cesse que les internautes préféraient voir du contenu spécialement conçu pour ce format. Toutefois, lors de grands évènements comme la Coupe du monde ou lors de mouvements sociaux, de nombreuses publications sont repartagées dans les stories. Dans ces moments, les internautes espèrent toucher davantage de personnes avec leurs stories et nous avons donc arrêté de leur attribuer un score moins élevé.

Nous laissons les utilisateurs s’exprimer librement. Cependant, si un internaute partage une publication qui peut mettre en danger une autre personne, nous nous devons d’intervenir. Nos Règles de la communauté s’appliquent non seulement au fil et aux stories, mais également à l’ensemble de l’application Instagram. La plupart concernent la sécurité des utilisateurs. Si vous publiez un contenu qui ne respecte pas nos Règles de la communauté et que nous le détectons, nous le supprimons. Si cela se produit régulièrement, nous pouvons vous empêcher de partager du contenu ou suspendre votre compte. Si vous pensez qu’il s’agit d’une erreur (cela peut arriver), vous pouvez faire appel en suivant ces étapes.

Nous essayons également de lutter contre la désinformation. Si vous publiez un contenu considéré comme faux par des médias de vérification indépendants, nous ne le supprimons pas, mais nous le marquons avec une étiquette et faisons en sorte qu’il ne soit pas prioritaire dans le fil et les stories. Si vous avez publié de fausses informations à plusieurs reprises, nous pouvons rendre votre contenu plus difficile à trouver.

Mode de classement du contenu dans Explorer

La fonctionnalité Explorer a été conçue pour vous permettre de découvrir de nouveaux contenus. Présentée sous forme de grille, elle est composée de photos ou de vidéos recommandées et réunies spécialement pour vous. Elle est donc très différente du fil et des stories où la plupart des publications que vous voyez ont été partagées par des comptes que vous suivez.

Là encore, la première étape consiste à définir un ensemble de publications à classer. Pour trouver des photos ou des vidéos susceptibles de vous intéresser, nous étudions des signaux tels que les types de publication que vous avez aimés, enregistrés ou commentés par le passé. Imaginons que vous avez récemment aimé plusieurs photos de Cathay Bi (@dumplingclubsf), une entrepreneure qui vit à San Francisco et qui confectionne de délicieux raviolis chinois. Nous nous intéressons alors aux internautes qui ont également aimé ses photos pour identifier d’autres comptes qu’ils suivent. Il se peut que les personnes qui aiment les publications de Cathay s’intéressent aussi au restaurant chinois @dragonbeaux situé à San Francisco. Ainsi, la prochaine fois que vous utiliserez la fonctionnalité Explorer, nous pourrons vous montrer une photo ou une vidéo de @dragonbeaux. En pratique, cela signifie que si vous vous intéressez aux raviolis chinois, vous pouvez voir des publications sur des sujets similaires, comme les gyoza ou les dim sum, sans que nous ne sachions vraiment à quoi chacune fait référence.

Une fois que nous avons trouvé plusieurs photos ou vidéos susceptibles de vous intéresser, nous les classons en fonction de l’intérêt que vous pourrez leur porter, au même titre que pour le fil et les stories. La meilleure façon de juger de l’intérêt que vous porterez à une publication consiste à estimer votre probabilité d’interaction avec celle-ci. Les principales actions sur lesquelles nous nous basons dans la fonctionnalité Explorer sont les mentions J’aime, les enregistrements et les partages. Les principaux signaux que nous étudions, classés par ordre d’importance, sont les suivants :

  • Les informations sur la publication. Dans ce cas précis, nous étudions la popularité d’une publication. Celle-ci est estimée notamment grâce au nombre de personnes qui aiment, commentent, partagent et enregistrent une publication, ainsi que par leur rapidité à réaliser ces actions. Ces signaux importent bien plus dans la fonctionnalité Explorer que dans le fil et les stories.
  • Votre historique d’interaction avec l’utilisateur qui a partagé la publication. La publication aura très probablement été partagée par un utilisateur que vous ne connaissez pas. Toutefois, si vous avez interagi avec lui, nous pouvons savoir dans quelle mesure vous seriez intéressé(e) par le contenu qu’il a partagé.
  • Votre activité. Ces signaux incluent les publications que vous avez aimées, enregistrées ou commentées, et la façon dont vous avez interagi avec ces publications dans la fonctionnalité Explorer par le passé.
  • Les informations sur l’utilisateur qui a partagé la publication. Il s’agit de signaux tels que le nombre de fois où un internaute a interagi avec une autre personne au cours des dernières semaines. Ils nous permettent de trouver du contenu intéressant partagé par différentes personnes.

Vous n’êtes pas abonné(e) aux utilisateurs que vous voyez dans la fonctionnalité Explorer. Vous réagirez donc différemment lorsque vous rencontrerez une publication problématique. En effet, si un ami auquel vous êtes abonné(e) partage une publication offensante et que vous la voyez dans votre fil, vous pouvez régler ça entre vous. En revanche, si vous voyez une publication offensante qui a été partagée par un internaute que vous ne connaissez pas dans la fonctionnalité Explorer, vous ne réagirez pas de la même façon.

C’est pourquoi, en plus de nos Règles de la communauté, nous avons des règles qui s’appliquent aux types de contenu recommandés sur certains supports, comme la fonctionnalité Explorer. Il s’agit de nos règles relatives aux recommandations. Celles-ci suggèrent d’éviter de partager des publications potentiellement dérangeantes ou sensibles. Par exemple, nous nous efforçons de ne pas montrer de contenu qui fait la promotion du tabac ou des cigarettes électroniques dans la fonctionnalité Explorer.

Mode de classement des reels

Les reels sont là pour vous divertir. Tout comme pour la fonctionnalité Explorer, la plupart des publications que vous voyez ont été partagées par des comptes auxquels vous n’êtes pas abonné(e). Nous procédons donc de la même manière : nous cherchons des reels que vous pourriez aimer avant de les classer, en commençant par ceux qui sont le plus susceptibles de vous intéresser.

Toutefois, pour les reels, nous mettons davantage l’accent sur du contenu qui pourrait vous amuser. Nous demandons aux internautes s’ils trouvent un reel spécifique divertissant ou drôle. Nous lisons ensuite leurs retours pour déterminer au mieux le type de contenu qui divertit les internautes, tout en essayant de favoriser les créateurs de contenu peu connus. Nous essayons notamment de déterminer la probabilité que vous regardiez un reel dans son intégralité, que vous le trouviez divertissant ou drôle, et que vous vous rendiez sur la page de contenu audio (ce qui est un bon indicateur pour déterminer si vous êtes susceptible ou non de créer votre propre reel). Les signaux les plus importants, classés par ordre d’importance, sont les suivants :

  • Votre activité. Nous étudions les types de reel que vous avez aimés ou commentés, et ceux avec lesquels vous avez interagi récemment. Cela nous permet de comprendre quels types de contenu seraient pertinents pour vous.
  • Votre historique d’interaction avec l’auteur de la publication. À l’instar de la fonctionnalité Explorer, la vidéo aura très probablement été partagée par un utilisateur que vous ne connaissez pas. Toutefois, si vous avez interagi avec lui, nous pouvons savoir dans quelle mesure vous seriez intéressé(e) par le contenu qu’il a partagé.
  • Les informations sur le reel. Ces signaux portent sur le contenu de la vidéo, tel que la piste audio, la compréhension de la vidéo en fonction des pixels et du cadrage, ainsi que sa popularité.
  • Les informations sur l’auteur de la publication. Nous étudions la popularité d’un reel afin de repérer le contenu pertinent partagé par différentes personnes et de donner à chacune une chance de trouver son audience.

Les règles relatives aux recommandations qui s’appliquent à la fonctionnalité Explorer sont également valables pour les reels. Nous recommandons également de ne pas publier de reels avec une faible résolution ou comportant un filigrane, ou des reels abordant des sujets politiques ou réalisés par des responsables politiques, des partis ou des représentant(e)s du gouvernement, ou en leur nom.

Le « shadowbanning »

Les internautes nous accusent souvent de faire du « shadowbanning » ou de les réduire au silence. Ils utilisent ce terme général pour décrire différentes expériences vécues sur Instagram. Il est vrai que nous n’avons pas toujours expliqué pourquoi nous retirons certains contenus de notre application, quels sont les types de contenu recommandés et ceux qui ne le sont pas, et comment fonctionne Instagram de manière générale. Par conséquent, les internautes en arrivent inévitablement à leurs propres conclusions et peuvent parfois ressentir un sentiment de confusion ou d’injustice. Cela n’a jamais été notre intention et nous essayons de nous améliorer sur ce point. Nous traitons des millions de signalements par jour, ce qui signifie que si nous commettons une erreur sur un faible pourcentage de ces signalements, cela peut tout de même affecter des centaines de personnes.

Lorsque leurs publications ont moins de mentions J’aime ou de commentaires, les internautes évoquent immédiatement une forme de « shadowbanning ». Pourtant, nous ne pouvons pas vous promettre que vous toucherez le même nombre d’internautes à chaque fois que vous publiez du contenu. En réalité, la plupart de vos abonnés ne verront pas vos publications, car la plupart d’entre eux regardent moins de la moitié de leur fil. Toutefois, nous pouvons faire en sorte d’être davantage transparents lorsque nous supprimons une publication en vous en donnant les raisons, et nous pouvons nous efforcer de commettre moins d’erreurs (et de les corriger rapidement lorsque nous en commettons) et d’expliquer au mieux le fonctionnement de nos systèmes. Nous améliorons actuellement les notifications dans l’application pour que les utilisateurs sachent, par exemple, pourquoi leur publication a été supprimée, et cela en temps réel. D’autre part, nous essayons de trouver de nouvelles façons de prévenir les internautes lorsque leur publication ne respecte pas nos règles relatives aux recommandations. Ainsi, nous aurons bientôt d’autres nouvelles à partager et certains sujets seront abordés plus en profondeur dans cette série d’articles.

Comment avoir une influence sur les publications proposées

Votre utilisation d’Instagram influe fortement sur le contenu que vous voyez et celui que vous ne voyez pas. Vous nous aidez à améliorer votre expérience simplement en interagissant avec les profils et les publications que vous appréciez. Toutefois, il existe des astuces pour influer sur ce que vous voyez.

  • Choisissez vos amis proches. Vous pouvez sélectionner vos amis proches pour les stories. Cette option a été conçue pour vous permettre de partager vos stories uniquement avec des personnes proches, mais nous donnerons la priorité à ces amis à la fois dans le fil et les stories.
  • Mettez en sourdine les personnes qui ne vous intéressent pas. Vous pouvez mettre un compte en sourdine si vous ne souhaitez plus voir ses publications, mais que vous hésitez à vous désabonner. Ce faisant, le propriétaire du compte ne saura pas que vous l’avez mis en sourdine.
  • Marquez les publications recommandées avec la mention « Pas intéressé(e) ». Dès que vous voyez une recommandation, que ce soit dans la fonctionnalité Explorer ou dans le fil, vous pouvez indiquer que vous n’êtes « pas intéressé(e) » par celle-ci. Nous ferons de notre mieux pour ne plus vous montrer de contenus similaires à l’avenir.

Nous vous fournissons davantage de détails sur notre mode de classement, d’affichage et de modération du contenu sur Instagram, mais cela n’est qu’un début. Pour vous aider à façonner votre propre expérience Instagram en fonction des contenus qui vous intéressent, nous pouvons en faire encore plus. Nous devons également continuer à améliorer notre technologie de classement, et bien entendu, nous efforcer de commettre moins d’erreurs. À l’avenir, nous souhaitons nous montrer plus proactifs pour vous expliquer notre mode de fonctionnement dans ces trois domaines. Affaire à suivre.

ARTICLES CONNEXES

Découvrez d’autres annonces