Ressources et outils inédits pour les parents et les ados dans la VR et sur Instagram

14 juin 2022

  • Nous annonçons aujourd’hui le lancement de ressources et d’outils inédits conçus pour accompagner les ados et leurs parents et représentant·es légal·es dans l’utilisation de nos technologies.
  • Les parents seront bientôt en mesure de configurer des outils de surveillance dans la VR sur tous les casques Quest. Ils pourront également utiliser de nouvelles fonctionnalités de surveillance disponibles sur Instagram. Ces fonctionnalités incluent l’envoi de notifications aux ados pour activer de nouveaux outils, ainsi que la définition de durées d’utilisation limitées. Les outils de surveillance sur Instagram commencent à être déployés partout dans le monde.
  • Nous continuons aussi d’ajouter des fonctionnalités pour aider les ados à mieux gérer leur temps passé sur Instagram grâce à des encouragements et des rappels les invitant à faire régulièrement des pauses.

Outils et ressources de surveillance parentale pour Quest

Nous commençons à déployer des outils de surveillance parentale sur tous les casques Quest. Dans le tableau de bord des parents, les parents et les représentant·es légal·es peuvent effectuer les actions suivantes :

  • Approuver le téléchargement ou l’achat par leurs ados d’une application qui est bloquée par défaut en fonction de son évaluation par l’IARC.
    • Les ados âgé·es de 13 ans ou plus peuvent soumettre une demande d’achat, qui génère l’envoi d’une notification à l’un de leurs parents.
    • Le parent peut ensuite approuver ou refuser la demande à partir de l’application mobile Oculus.
  • Bloquer certaines applications qui pourraient être inappropriées, ce qui empêche l’ado de les lancer. Les applications qui peuvent faire l’objet d’un blocage comprennent des applications telles que les navigateurs web et celles disponibles sur le Quest Store.
  • Voir toutes les applications installées par leur ado.
  • Recevoir des notifications d’achat, qui les préviennent lorsque leur ado effectue un achat dans la VR.
  • Voir le temps d’écran du casque à partir de l’application mobile Oculus, pour savoir combien de temps leur ado passe dans la VR.
  • Voir la liste d’amis Oculus de leur ado.
  • Bloquer Link et Air Link afin d’empêcher leur ado d’accéder au contenu de leur ordinateur sur leur casque Quest.

Pour que les parents soient associés au compte de leur ado, l’ado doit lancer le processus, et le parent ainsi que l’ado doivent l’accepter.

Nous lançons également notre nouvel espace éducation pour les parents, notamment un guide de ConnectSafely à propos de nos outils de surveillance parentale dans la VR afin d’aider les parents à aborder le sujet avec leur ado.

Ce n’est qu’un début, que nous avons pu mettre au point grâce à la collaboration avec des spécialistes du secteur. Avec le temps, nous continuerons de développer nos outils de surveillance parentale.

Développement des fonctionnalités de surveillance parentale sur Instagram

Sur Instagram, les parents et les représentant·es légal·es peuvent désormais réaliser les actions suivantes :

  • Envoyer des invitations à leur ado pour mettre en place des outils de surveillance. À l’origine, seuls les ados pouvaient envoyer des invitations.
  • Définir des moments précis de la journée ou de la semaine pendant lesquels l’utilisation d’Instagram par leur ado serait limitée.
  • Voir plus d’informations lorsque leur ado signale un compte ou une publication, notamment la personne signalée et le type de signalement.

Si vous avez déjà configuré la surveillance sur Instagram aux États-Unis, ces mises à jour sont désormais disponibles en plus de nos autres outils de surveillance. Dès ce mois-ci, ces outils seront déployés dans d’autres pays, notamment le Royaume-Uni, le Japon, l’Australie, l’Irlande, le Canada, la France et l’Allemagne. Le déploiement à l’échelle mondiale est prévu avant la fin de l’année. Consultez notre Centre familial pour en savoir plus.








Gestion du temps des ados sur Instagram

Sur Instagram, les ados vont commencer à voir de nouveaux encouragements. Dans certains pays, une notification apparaîtra pour les inviter à changer de sujet si elles ou ils consultent régulièrement le même type de contenu dans Explorer. Ces encouragements sont conçus pour pousser les ados à découvrir de nouveaux contenus et excluent certains sujets qui pourraient inciter à une comparaison fondée sur l’apparence physique.

Nous avons développé cette nouvelle fonctionnalité car les études indiquent que les encouragements peuvent aider les individus, en particulier les ados, à prêter davantage attention à leur façon d’utiliser les réseaux sociaux sur le moment. Dans une étude concernant les effets des encouragements sur l’utilisation des réseaux sociaux, 58,2 % des personnes interrogées ont déclaré être d’accord ou tout à fait d’accord avec le fait que les encouragements ont amélioré leur expérience en les aidant à faire plus attention à leur temps passé sur la plateforme. Nos propres études vont dans le même sens : pendant une période de test d’une semaine, un ado sur cinq ayant vu nos nouveaux encouragements a exploré un nouveau sujet.

invite d’encouragement

Nous avons lancé notre fonctionnalité de pause afin de rappeler aux internautes de limiter leur utilisation d’Instagram. Nous lancerons bientôt de nouveaux rappels pour inciter les ados à faire une pause après avoir fait défiler des reels pendant un certain temps. Ces rappels apparaîtront dans des reels développés par de jeunes Creators comme @foodwithsoy, @abraxaxs et @mayasideas, qui partagent leurs propres conseils pour faire des pauses et expliquent pourquoi il est important de passer du temps en dehors des réseaux sociaux. Ces fonctionnalités sont actuellement testées aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Irlande, au Canada, en Australie et en Nouvelle-Zélande, et seront lancées dans ces pays ainsi que dans d’autres plus tard cet été.

Grâce au financement et aux formations, nous donnons également aux jeunes Creators américain·es toutes les clés nécessaires afin de partager sur Instagram plus de contenu qui inspire les ados et favorise leur bien-être. Un comité de pilotage de spécialistes en psychologie de l’enfant et en alphabétisation numérique donnera des conseils pratiques pour aider les Creators à utiliser un langage qui renforce le bien-être émotionnel et l’image de soi, à créer du contenu responsable en ligne et à se préserver, ainsi que leur communauté en ligne et hors ligne.

rappels pour faire une pause

Des ressources recommandées par les spécialistes

Nous ajoutons de nouveaux articles dans l’espace éducation du Centre familial qui proviennent d’organisations telles que ParentZone, Media Smarts, la National Association for Media Literacy Education et le Cyberbullying Research Center. Ces articles fournissent aux parents des conseils utiles afin d’aborder avec les ados différents sujets relatifs au web, notamment comment échanger de façon sécurisée avec les autres et être plus conscient·e de ses activités en ligne. Nous continuerons de travailler en collaboration avec des spécialistes et des organisations afin d’offrir encore plus de ressources aux parents et aux représentant·es légal·es. Nous ajoutons également une nouvelle page relative à la confidentialité avec des informations supplémentaires pour les ados à propos des paramètres, réglages par défaut et fonctionnalités concernant la confidentialité sur Quest, Instagram, Facebook et Messenger.

Créer des expériences et des produits plus sécurisés pour les ados

Pour proposer aux jeunes des expériences et des produits sécurisés, nous travaillons directement avec des ados, des parents et des spécialistes. Au cours des dernières années, nous avons intégré les recommandations des Nations Unies, de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et des groupes de défense des droits des enfants.

Aujourd’hui, nous partageons plus de détails sur un processus interne mis en place pour nous aider à appliquer la Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant dans le développement de nos produits. La Convention insiste sur le fait que l’« intérêt supérieur de l’enfant » doit être le moteur de la création de services, de produits et d’expériences pour les jeunes. Notre processus oriente les équipes sur la manière d’appliquer cette norme lors du développement d’expériences numériques pour les personnes âgées de moins de 18 ans qui utilisent nos technologies. Découvrez notre travail sur l’intérêt supérieur de l’enfant, et comment celui-ci inspire les expériences que nous créons pour les jeunes.

« C’est vraiment encourageant de savoir que Meta est à l’écoute des jeunes et de leurs parents afin de créer des outils qui les incitent à échanger en temps opportun. Chez Parent Zone, nous savons à quel point il peut être difficile pour les parents de se sentir exclu·es du monde numérique de leurs enfants. Avec ces nouveaux outils, nous observons une transition vers davantage de collaboration entre les familles et les plateformes. Il s’agit d’un grand pas en avant. »

- Vicki Shotbolt, fondatrice et PDG de Parent Zone

« Avec l’attrait grandissant de nombreux jeunes pour les technologies VR et Quest, les parents et les représentant·es légal·es auront désormais accès à une suite d’outils pour sécuriser l’utilisation et les expériences de leurs ados et y prendre part. C’est un plaisir de voir Meta continuer de solliciter l’éclairage d’universitaires et de spécialistes de différents domaines sociaux et scientifiques afin de créer des solutions qui cherchent à fournir aux jeunes, aux familles et aux éducateur·ices les outils et les ressources nécessaires pour profiter en toute sécurité de leurs plateformes favorites. »

- Dr Sameer Hinduja, co-directeur du Cyberbullying Research Center

ARTICLES CONNEXES

Consulter d’autres annonces sur produit